Misia, le prénom d’une époque

Portrait de Misia, anonyme, 1920-1925, collection particulière

Portrait de Misia, anonyme, 1920-1925, collection particulière

Dans sa biographie de Chanel, L’Irrégulière, Edmonde Charles-Roux décrit Misia Sert comme une muse féline et magnétique, qui fascina Renoir, Bonnard, Vallotton, Cocteau, et sauva la créatrice du désespoir après la mort de son amant Arthur « Boy » Capel en l’emmenant à Venise. Ainsi était Misia, Polonaise amie des artistes qui épousa le peintre José Maria Sert en troisièmes noces et révéla Coco à elle-même. Est-ce un hasard si l’âme de l’égérie revient nous hanter en 2015? Voilà qu’elle inspire la première création en tant que directeur des parfums Chanel d’Olivier Polge, que j’ai rencontré pour Le Journal du dimanche il y a dix jours. Plongé dans la culture de la maison pour s’initier à son nouveau rôle, celui-ci s’est naturellement tourné vers les années 20, qui virent Gabrielle Chanel fréquenter Stravinski, le grand duc Dimitri et Diaghilev, le promoteur des Ballets Russes.

Son parfum Misia n’est pas un portrait de cette figure d’exception mais plus largement de cette décennie magique faite de soirées, de spectacles, d’artistes flamboyants. Saturé d’iris, la matière fétiche d’Olivier Polge, il pourrait être rétro mais paraît au contraire d’avant-garde dans son parti pris radical, bien en phase avec cette époque dont l’audace nous manque aujourd’hui.

Copyright Chanel

Copyright Chanel

La marque ne s’arrête pas là puisqu’en relançant sa ligne de rouges à lèvres Rouge Coco, elle a donné à chaque teinte un petit nom tiré des personnages de la vie de sa fondatrice : Arthur (Capel), Etienne (Balsan), Dimitri sont bien là, de même que Misia, qui baptise le rouge orangé n°418.

RC 418 MISIA

Par un télescopage dont l’actualité a parfois le secret, l’inspirante Polonaise donne aussi son nom à une nouvelle marque de tissus d’ameublement lancée par la directrice artistique du groupe Casamance, Florence Vermelle. Celle-ci a passé deux ans à peaufiner ce projet en cherchant les meilleurs harmonies de couleurs et les meilleurs fournisseurs. Comme Olivier Polge, elle réfute toute démarche vintage : « Ce n’est pas une marque Art déco. C’est une marque d’aujourd’hui qui s’inspire de la joie de vivre, du glamour et de la liberté de créer de cette époque. » Les teintes or, les fausses fourrures, les tissus texturés (satin et lin, voiles métallisés à fils mémoires de formes) évoquent les folles nuits parisiennes. Une autre collection baigne dans les tons chauds de Miami, comme si Ernest Hemingway avait donné rendez-vous à Misia Sert dans les Keys : rose poudré, jaune paille, rouge, vert… C’est le décor d’une vie rêvée d’une personnalité plus riche que les it girls interchangeables d’aujourd’hui.

Florence Vermelle a imaginé une Misia jet-setteuse entre Paris et Miami

Florence Vermelle a imaginé une Misia jet-setteuse entre Paris et Miami – photos DR

MISIA_ LES CLÉS DE L'ARCHIPEL Miami Playground 2

Google m’apprend que Misia est aussi le nom d’une chanteuse portugaise qui sera en concert à l’Européen le 13 avril. Une continuité artistique parfaitement cohérente avec cette muse intemporelle.

Publicités

5 réflexions au sujet de « Misia, le prénom d’une époque »

  1. Ping : Respect, Madame Carven | Une bonne idée par jour

  2. Ping : Misia | Ditex Intérieur Sàrl

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s