Semaine de la presse à l’école : bravo Guy Flavien!

Jusqu’au 28 mars, c’est la Semaine de la presse et des médias à l’école. Cette initiative du Clemi (Centre de liaison de l’enseignement et des médias d’information), sous l’égide du ministère de l’Education nationale, sensibilise les enfants à la réalité de la production d’information et encourage les établissements à créer des journaux-école.

Pour lancer l’édition 2015 placée sous le signe de la liberté d’expression, les ministres de l’Education et de la Communication, Najat Vallaud-Belkacem et Fleur Pellerin, avaient choisi un collège que je connais bien puisque c’est celui où étudie mon fils aîné, Guy Flavien dans le 12e arrondissement. Quelle fierté de voir le travail patient mené par la responsable du CDI Isabelle Miskovsky devenir à son tour un sujet d’actualité, comme hier dans 20 minutes et dans le journal de France 3 Ile-de-France:

Dans le cadre de la classe médias animée par Mme Miskovsky, j’ai eu l’occasion de rencontrer les élèves pour leur parler de mon expérience de journaliste freelance en presse écrite. J’ai adoré répondre à leurs questions, souvent naïves et en même temps pleines de bon sens : pourquoi avez-vous voulu faire ce métier? d’où vous viennent vos idées? est-ce un métier difficile? est-ce bien payé? est-ce que vous rencontrez des célébrités?

Le message que j’ai voulu leur transmettre, alors qu’ils baignent surtout dans une culture de l’image, c’est de garder un regard critique sur l’information, de chercher plusieurs sources, de privilégier la réflexion sur l’émotion immédiate. Et aussi, peut-être, susciter des vocations, car si le journalisme est en pleine mutation, il reste un métier de passion dans lequel on ne connaît pas la routine. Qui peut se vanter de ne jamais s’ennuyer au boulot de nos jours?

Les enfants ont aussi eu la chance de rencontrer la dessinatrice Louison, qui leur a parlé de Charlie Hebdo et a dédicacé à chacun une caricature. Ils ont visité des expositions sur les médias à la Gaîté Lyrique et aux Arts et Métiers… Le discours défaitiste sur l’école me dépasse. Il y a en France des équipes pédagogiques qui se démènent pour développer la citoyenneté des jeunes et pour qui mixité sociale, esprit critique, ouverture sur le monde sont une réalité. Je suis heureuse qu’elles soient mises en avant, comme cette semaine, mais ça se passe tous les jours, dans des centaines d’établissements de France. Elles méritent notre reconnaissance et notre soutien.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s