Comment Passage du Désir a ouvert la voie à l’érotisme ludique

La publicité mène à tout à condition d’en sortir. C’est ce que s’est dit Patrick Pruvot après des années à ciseler des slogans pour Publicis. Suite à un divorce et à un déménagement rue Saint-Denis, il a pu constater que les sex shops du quartier n’étaient pas très engageants. L’idée de créer des lieux à la fois classe et ludiques pour pimenter la vie de couple a commencé à germer. « A l’époque, vers 2003, il y avait soit des arrière salles glauques cachées derrière un rideau, soit des boutiques très chic comme Yoba où on s’ennuyait ferme », rappelle le chef d’entreprise. Il était temps de mettre un peu de légèreté dans tout ça.

Des jouets pour adultes uniquement - photo P.C.

Des jouets pour adultes uniquement – photo P.C.

Un second déménagement passage du Désir dans le 10e arrondissement de Paris l’a convaincu de passer à l’acte. Comment résister à un nom pareil? Aujourd’hui, Passage du Désir est une chaîne de six néo sex shops où l’on déambule sans gêne parmi des gadgets érotiques. Des magasins de jouets pour adultes en somme où le parti pris d’humour prend parfois le pas sur le vertige des sens. Les jeux de société et les bouquins coquins peuvent avoir un côté tue l’amour. Je suis aussi sceptique sur l’offre d’huiles de massage aux senteurs artificielles. Une bonne Huile prodigieuse de Nuxe ferait aussi bien l’affaire.

Comme Patrick Pruvot n’a pas été publicitaire pour rien, il a trouvé un slogan qui claque (« la première marque dédiée au développement durable du couple ») et créé la Love Force, un réseau de vente à domicile sur le thème de la compagnie aérienne. Pour un voyage vers le 7e ciel bien sûr.

L'effet Fifty Shades of Grey - photo P.C.

L’effet Fifty Shades of Grey se fait toujours sentir… – photo P.C.

Après un article sur les love stores il y a trois ans et un autre récemment sur les premiers vibromasseurs en vente chez Monoprix pour Le journal du dimanche, je commence à avoir une petite spécialisation sur le sujet. A ce propos, Patrick Pruvot a un avis sur les jouets sexuels en grande distribution : « Pour vendre ce genre d’objets, il faut un décorum, un environnement propice. Pas sûr que les consommateurs soient très à l’aise d’acheter un sex toy à côté des râpes à pied! De même, Philips a tenté de vendre des vibromasseurs chez Darty, dans le même packaging que des cafetières, et ça n’a pas marché. »

Curieusement, le pays du marquis de Sade et du French kiss est plutôt conservateur sur l’usage d’accessoires, par rapport à ses voisins européens. Peut-être un réflexe macho, le French lover étant censé « assurer » par lui-même. En démocratisant et en féminisant l’achat de jouets érotiques, Passage du Désir contribue à renouveler un peu les pratiques sous la couette, dans un pays qui a bien besoin de se décoincer.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s