Le Fabriqué en France à l’Élysée

1083

L’atelier de 1083, fabricant de jeans à Romans-sur-Isère. Un reportage à retrouver bientôt dans le Journal du dimanche – Photo P.C.

Ce week-end a lieu la grande exposition du Fabriqué en France au Palais de l’Élysée. Une reconnaissance pour 120 produits d’entreprises françaises qui font le pari du local, de la création d’emplois, de l’innovation. Les délocalisations de ces dernières années ont permis aux consommateurs de bénéficier de produits à bas coûts et aux marques d’augmenter leurs marges mais ont eu des conséquences en termes de destructions d’emplois en France, de création d’esclaves modernes à l’autre bout du monde et de pollution à tous les niveaux. De nombreux entrepreneurs ont fait le choix de relocaliser pour de pures raisons économiques (manque de réactivité d’une production lointaine) mais aussi de plus en plus pour des raisons éthiques, sociales et environnementales.

Lire la suite

Mode éthique dans Biba

Il est possible d’être « fashion » et responsable

J’ai adoré faire cet article sur la mode éthique et « upcyclée » pour le numéro d’octobre de Biba. L’upcycling, plus que le recyclage, consiste à faire du beau et du mieux à partir d’un objet existant. Dans la mode, Gaëlle Constantini fabrique des manteaux à partir de rideaux du Sénat et des combinaisons avec du linge. Sakina M’sa récupère des tissus de Balenciaga et Saint Laurent. Le phénomène upcycling, c’est aussi le succès de l’application Vinted, qui évite d’acheter du neuf. Un mouvement de fond né de l’effondrement du Rana Plaza, un immeuble d’ateliers textile au Bangladesh, qui a fait 1130 morts en 2013.