YSL Beauté croit aux Google Glass

Il paraît que les Google Glass ne tiennent pas leurs promesses et que le géant américain aurait renoncé à un développement grand public. En revanche, il croit à une utilisation de niche, B to B, professionnelle. Yves Saint Laurent Beauté y croit aussi, qui a préempté cette technologie pour des animations de maquillage dans les grands magasins. Après Bloomingdale’s à New York, la marque de L’Oréal les a testés au Bon Marché et va les étendre au Printemps Haussmann, au BHV et ailleurs dans le monde. C’est une nouvelle démonstration de force de L’Oréal dans les outils digitaux, après l’application Make Up Genius pour L’Oréal Paris (2 millions de téléchargements dans le monde et une arrivée sur Android à la fin de l’année). Coup de com’ ou vraie innovation, c’est ce que j’explique dans l’article du Journal du dimanche paru le 16 novembre dernier, et désormais en ligne. A suivre, une indiscrétion… Lire la suite

Publicités