Les huiles essentielles en accusation

HE

Naturel ne veut pas dire sans danger (photo libre de droits)

Les petites fioles d’extraits de plantes sont prisées par les consommateurs qui cherchent des alternatives à la médecine traditionnelle, mais sont décriées pour leurs effets indésirables. 60 Millions de consommateurs leur a consacré plusieurs articles alarmistes, et après une injonction de l’Ansm contre Aroma Zone, on peut se demander s’il n’y a pas une cabale de l’industrie pharmaceutique pour les discréditer. Pour Nez, la revue olfactive qui en est déjà à son numéro 6 (le 7 est en cours de bouclage), j’ai enquêté en interrogeant les pros et les antis, médecins, aromathérapeutes, usagers, journaliste en charge du dossier chez 60 Millions… Le sujet est complexe mais je pense avoir fait la part des choses entre la théorie du complot et l’innocuité totale. Les huiles essentielles sont bien des concentrés de plantes très puissants à manier avec précaution en cherchant le conseil d’un.e spécialiste. Encore faut-il trouver le.la bon.ne (oui l’écriture inclusive is so last year mais je ne me résous pas à ce que le masculin l’emporte sur le féminin).

NEZ-6-FR-WEB44NEZ-6-FR-WEB45NEZ-6-FR-WEB46

Huygens, des cosmétiques naturels et design

Huygens vient de remporter le prix Paris Shop & Design dans la catégorie beauté, décerné par la Chambre de commerce et d’industrie de Paris. Une juste récompense pour une boutique de cosmétiques naturels au concept très cohérent, agencée par la designer Lucille Bureau.

20140522_11120520140522_11220820140522_11110720140522_111152

J’ai rencontré le fondateur de Huygens Daan Sins il y a quelques mois, à la veille du premier anniversaire de son aventure. Ce Néerlandais est passé par L’Oréal, comme la plupart des entrepreneurs qui se lancent en solo dans les cosmétiques. Il a ouvert la première enseigne Kiehl’s à Milan et s’est inspiré de ce modèle : « Une boutique mono-marque, où l’on peut mettre en avant les produits, où l’on reçoit le public avec un personnel qui sait conseiller. »

En pro du marketing, le jeune homme a vu émerger l’attrait des consommatrices pour les produits faits maison, à travers le site Aroma Zone ou le lancement de la « yaourtière » à cosmétiques de Rowenta, qui reste un succès d’estime mais est tout de même révélateur d’une tendance. Huygens (dont le nom vient d’un scientifique du XVIIème siècle, lui-même hollandais ayant travaillé à Paris) propose des produits visage et corps personnalisables avec des huiles essentielles. Celles-ci sont conçues avec un parfumeur et un aromathérapeute pour être à la fois agréables aux narines (le naturel a fait beaucoup de progrès là-dessus) et bienfaisantes pour le corps et l’esprit avec des effets sur le sommeil, les articulations, le tonus… Les mélanges sont réalisés sur place dans un petit laboratoire attenant à la boutique.

Par exemple le jour de ma visite, je suis repartie avec une huile pour le bain Arbre de vie dont la bonne odeur boisée se marie à des bienfaits d’équilibre et de vitalité, et un gel douche Temple, un des best-sellers, aux vertus anti-stress et relaxation.

20140522_112524

Daan Sins choisit des huiles essentielles odorantes et vertueuses – photos P.C.

« Les odeurs fidélisent », souligne Daan Sins qui voit revenir des habitués dans sa boutique extrêmement bien située au coeur de Paris, rue du Temple dans le Marais. La devanture bleue et le décor haussmannien attirent l’attention. Mais le concept fonctionne aussi en dehors du point de vente, sur internet et sur Birchbox lors d’un test mené cet été. Pour la rentrée, Huygens sort une nouveauté en phase avec les attentes des consommateurs hédonistes : un gel pour les mains en flacon de 500 ml, lui aussi personnalisable. « Je l’appelle le ‘hit accessoire’ des lavabos parisiens, s’amuse le fondateur. Le format rappelle les grands hôtels ou restaurants, et correspond aussi à la tendance du ‘home spa’, le fait de passer du temps dans sa salle de bains. » Je confirme, les senteurs des produits Huygens agissent aussi en parfum d’intérieur.

GEL MAINS_VERVEINE