Le design pour tous

Le design est un secteur que je suis depuis plus de 20 ans, d’abord à Stratégies puis dans Design fax. Il peut s’agir aussi bien de parler des agences de communication qui font du packaging, des identités visuelles, que d’interviewer des designers indépendants comme Ron Arad, Jasper Morrison, Noé Duchaufour Lawrance etc. Au fil des années j’ai suivi l’évolution d’un métier moins « show off » que la publicité mais aussi la starification de créateurs qui a fait du design un mot un peu snob. À l’occasion d’une rencontre avec Philippe Starck pour Degrenne, j’ai proposé au Journal du dimanche un sujet sur le design de créateur mis au service d’objets du quotidien, vaisselle, aménagement de TGV et même décor de McDonald’s avec Paola Navone. Je suis très fière de cet article paru dimanche 8 septembre qui donne une belle visibilité à un univers qui me tient à coeur.

(Philippe Starck lui-même est un personnage passionnant, agaçant, contradictoire, mais une discussion avec lui ne laisse pas indifférent. J’ai placé en encadré certaines de ses prédictions pour le futur des objets, à savoir leur disparition.)

 

Publicités

Parfums : on en mangerait

Les parfums gourmands, sucrés comme des confiseries, sont une tendance forte de ces dernières années. Cette année, elle prend des accents plus légers, à la façon de sorbets ou de cocktails rafraîchissants. Un article paru le 19 mai dans le Journal du dimanche.

Fashion, la mode à voir en Normandie

Le programme d’expositions Fashion à la Réunion des musées de Rouen se poursuit jusqu’au 19 mai. J’en ai parlé dans le Journal du dimanche du 13 janvier dernier. Ces expositions ont la particularité d’être gratuites et de puiser dans les collections permanentes de six musées de la métropole normande. C’est notamment une rare occasion de voir rassemblées des robes métalliques de Paco Rabanne, dans le cadre du musée de la ferronnerie le Secq des Tournelles. Le musée des Beaux-Arts s’intéresse aux dandys du XIXe siècle, le musée de la Céramique au bijou, les Antiquités aux tissus coptes… À Elbeuf, la Fabrique des Savoirs abritée dans une ancienne manufacture textile retrace l’histoire du drap de laine, malheureusement balayé par la mondialisation dans les années 70. Une programmation qui mérite largement le détour.

IMG_9899

Les règles ont changé

Les articles sur les règles se multiplient ces temps-ci, portés par des revendications féminines d’arrêter d’avoir honte de ce phénomène naturel. Deux livres récents, Ceci est mon sang d’Élise Thiébaut (La Découverte) et Sang tabou de Camille Emmanuelle (La Musardine) abordent ce sujet en mêlant anecdotes personnelles et perspective historique sur la soumission des femmes à travers le prétexte de leur impureté supposée. Je préfère le ton du second mais les deux ouvrages m’ont inspirée pour cet article paru le 30 décembre dernier dans Le journal du dimanche. J’ai choisi l’angle des start ups qui se créent autour de protections féminines plus écologiques car en plus de nous compliquer la vie quelques jours par mois les règles nous empoisonnent à petit feu avec des traces de glyphosate retrouvées dans les tampons industriels! Je salue en particulier Jho créée par Coline Mazeyrat et l’ancienne journaliste Dorothée Drevon-Barth, auteure de l’hilarant spectacle « Albert Londres, les pigeons et moi » dont j’ai parlé ici. Les deux entrepreneuses basées à Nantes ont gagné la finale du Fundtruck 2018 et ont levé 1 million d’euros pour développer leur offre de tampons en coton bio sur abonnement.

Quel cocktail pour détrôner le Spritz?

Le Spritz, le cocktail orange venu du nord de l’Italie, a désaltéré les vacanciers tout l’été mais son omniprésence commence à lasser. Les journalistes adorent détecter des nouvelles tendances et j’ai interrogé des « mixologues » (spécialistes des cocktails) sur l’alternative au mélange Prosecco-Aperol. Le résultat de mes recherches est paru le 8 juillet dernier dans le Journal du dimanche.