Forfait Beauté, la petite entreprise de Françoise Soulé

20140610_105925-2

Françoise Soulé a monté sa boîte après des années dans les cosmétiques – photo P.C.

Birchbox, Glossybox, My Little Box… Les boîtes à beauté se sont imposées comme une alternative qui compte dans la distribution de produits cosmétiques. Mais force est de constater que leur contenu est surtout calibré pour les jeunes filles, beauty addicts amatrices de nouveautés qui pétillent. En créant Forfait Beauté, Françoise Soulé, ancienne responsable communication de Revlon-Gatineau France, a voulu cibler les quadras et plus, à la recherche de marques efficaces qui simplifient la vie.

Forte de son expertise de vingt ans en marketing des cosmétiques, Françoise propose un diagnostic en ligne, plusieurs formules d’abonnement et des conseils (actuellement : comment prendre soin de ses pieds pendant l’été). Les marques partenaires satisferont les peaux sensibles et éprises de naturel :  Ahava, Les Anges ont la peau douce (il faut tester l’institut rue du faubourg Saint-Honoré et ses soins en 30 minutes), Nohèm (qui a ouvert aussi un espace beauté à La Baule), Phyt’s, Gamarde, Polaar… Le site est clair, épuré, un peu clinique peut-être. La couleur fait penser à Dr Pierre Ricaud, ciblé sur la même population. La « box » est présente sur le logo mais pas dans le nom, ce qui peut freiner la compréhension du concept.

20140702_153428

Comme tous les créateurs d’entreprise, Françoise connaît la recherche de financements, les envois de colis à faire soi-même, les relances téléphoniques… Il faut s’accrocher, croire en son idée, s’adapter sans cesse. Je connais aussi et je ne peux que soutenir sa démarche !

Edit : j’ai posé la question à Françoise, qui m’a précisé qu’elle a pensé à mettre le mot « box » dans son nom, mais qu’elle l’a écarté en raison de la connotation trentenaire. Espérons que les quadras seront convaincues par le sérieux du concept et que la petite entreprise deviendra grande.

3, 2, 1, mon podium beauté du Brésil

Les cabinets de tendance ont bien travaillé, voilà maintenant des mois que les magazines et les magasins sont envahis par la tendance tropicale à coup d’imprimés colorés et de motifs de feuillage luxuriant.

La beauté n’est pas en reste avec une déferlante quotidienne de communiqués sur les couleurs de l’été, vert, jaune, bleu. Les distributeurs ont particulièrement investi ce territoire avec des propositions de Carrefour -la gamme Nectar of Nature des Cosmétiques Design Paris aux ingrédients inspirés par les secrets de beauté des Brésiliennes- ou les vernis ensoleillées de Nocibé et Monoprix

Ombres a¦Ç Paupie¦Çres CopacaCapture d’écran 2014-04-24 à 16.54.02

 

A quelques jours de l’ouverture de la Coupe du monde de football au Brésil, les champions mouillent le maillot pour les marques de cosmétiques : Lionel Messi ne jure que par le shampooing anti-pelliculaire Head & Shoulders et Olivier Giroud, beau gosse de l’équipe de France et d’Arsenal, se parfume à Boss Bottled (les deux marques font partie du portefeuille Procter & Gamble).

olivier giroud (26)

Parmi tous les produits testés depuis quelques mois, trois se détachent et restent dans mon esprit :

-les vernis Top Coat Confettis de L’Oréal Paris ne font pas explicitement référence à la Coupe du Monde, d’ailleurs la version bleu blanc rouge se nomme Independence Day. Mais je ne suis pas dupe, c’est bien une façon ludique d’afficher les couleurs de son équipe fétiche. Pour ma part je la porte en alternance avec le top coat bleu et jaune, clin d’oeil au Brésil qui reste tout de même le grand favori de la compétition (qui aurait cru que je m’intéresserais un jour au foot, mais j’ai à la maison un aficionado de 8 ans qui m’a initiée aux noms de Neymar et Van Persie…)

20140607_17554120140607_17593820140607_175758

L’Eau Tropicale de Sisley évite aussi la transposition littérale du pays de la Selaçao, mais c’est bien dans la moiteur d’une forêt après l’orage qu’elle nous convie, superbement illustrée par l’artiste polonaise Christina Radzivill. Le nez Domitille Bertier a créé une composition autour de la tubéreuse, une fleur plutôt lourde avantageusement allégée par de la rose et de la violette, tandis que le frangipanier apporte sa note monoï évocatrice de vacances.

-la palette Rio Rush de Revlon n’est pas la plus portable des collections présentées ce printemps mais elle témoigne d’une imagination certaine de la part de la directrice artistique Gucci Westman. Sur une peau sombre, le choc du jaune et du violet sera du plus bel effet et pour les moins audacieuses, le vernis en série limitée Oi Beautiful rappelle la couleur de l’année, le Radiant Orchid adoubé par Pantone.

Qu’importe la discrétion ou le bon goût, ces créations invitent à la bonne humeur, à l’instar d’une compétition qui va réunir les peuples, par-delà les notions de business et de géopolitique. C’était ma pensée « peace and love » du jour !

 

Le sucré est partout, gare à l’indigestion

20140223_162408

Quand la société créatrice de Candy Crush entre en Bourse avec une valorisation à 7 milliards de dollars, on se dit que l’addiction aux bonbons peut mener très loin. Non content d’avoir occupé nos insomnies et généré de vrais bonbons à grignoter (en vente notamment à la boutique du cinéma MK2 Bibliothèque à Paris, voir ci-dessus), le jeu inventé par King Digital Entertainment a marqué l’apogée d’une déferlante de sucre dans nos modes de consommation.

Les exemples abondent, dans tous les domaines : les gels douches Dop aux parfums d’enfance, guimauve, bonbon cola ou pomme d’amour ; l’ouverture du restaurant Dessance, rue des Archives à Paris, entièrement consacré aux desserts ; le prochain salon Sugar Paris au Parc Floral du 4 au 6 avril, dédié à la pâtisserie décorative.

produit3

En parfum, ce n’est plus une tendance, c’est quasiment la nouvelle norme. Le succès du moment, La vie est belle de Lancôme, est un hymne aux senteurs sucrées et addictives, quand son concurrent, La Petite robe Noire de Guerlain, évoque la confiture de griotte, tandis que Nina Ricci compose un jus aux notes de macaron en collaboration avec Ladurée.

5.Packshot Ambiance La Tentation de Nina

En maquillage, Revlon lance au printemps des vernis à ongles Sun Candy aux couleurs de bonbons acidulés, Sephora propose en série limitée des vernis effet barbe à papa, Paul & Joe s’inspire des crèmes glacées dans une collection très appétissante. A l’inverse, les éclairs Fauchon flirtent avec le nail art. Lire la suite