Une bonne idée par jour : Vénus Beauté (institut)

Capture d’écran 2020-03-18 à 16.22.15

J’ai l’impression de vivre dans un épisode de Years and Years à poster des photos de cookies pendant une crise sanitaire mondiale, comme un déni total en pleine catastrophe. Et puis je me raisonne en me disant que la meilleure chose à faire est de rester chez soi à faire des cookies quand on n’est pas professionnel de santé. Se rouler en boule sous la couette ne les aidera pas davantage à tenir le choc.

Years and Years est une excellente série (encore que les scénaristes aient un peu manqué d’imagination) mais ce n’est clairement pas le programme à regarder actuellement pour faire le plein d’idées positives. Arte.tv a la bonne idée de diffuser le film Vénus Beauté (institut) de Tonie Marshall, réalisatrice tristement disparue le 12 mars à l’âge de 68 ans. J’avais beaucoup aimé ce film à sa sortie en 1999, avant l’euro, les applications de rencontres, les applications tout court et même les smartphones. Un monde d’avant où les préoccupations sont les mêmes qu’aujourd’hui, trouver un peu de chaleur humaine dans l’absurdité de la vie. Un film finement écrit avec une distribution étincelante, Nathalie Baye, Bulle Ogier, Mathilde Seigner, Audrey Tautou, Robert Hossein, Samuel Le Bihan, Jacques Bonnaffé, Gilbert Melki, Emmanuelle Riva, Micheline Presle, Edith Scob, Liliane Rovère, Marie Rivière… Un vrai feel good movie français, gouailleur et profondément humaniste.