Les règles ont changé

Les articles sur les règles se multiplient ces temps-ci, portés par des revendications féminines d’arrêter d’avoir honte de ce phénomène naturel. Deux livres récents, Ceci est mon sang d’Élise Thiébaut (La Découverte) et Sang tabou de Camille Emmanuelle (La Musardine) abordent ce sujet en mêlant anecdotes personnelles et perspective historique sur la soumission des femmes à travers le prétexte de leur impureté supposée. Je préfère le ton du second mais les deux ouvrages m’ont inspirée pour cet article paru le 30 décembre dernier dans Le journal du dimanche. J’ai choisi l’angle des start ups qui se créent autour de protections féminines plus écologiques car en plus de nous compliquer la vie quelques jours par mois les règles nous empoisonnent à petit feu avec des traces de glyphosate retrouvées dans les tampons industriels! Je salue en particulier Jho créée par Coline Mazeyrat et l’ancienne journaliste Dorothée Drevon-Barth, auteure de l’hilarant spectacle « Albert Londres, les pigeons et moi » dont j’ai parlé ici. Les deux entrepreneuses basées à Nantes ont gagné la finale du Fundtruck 2018 et ont levé 1 million d’euros pour développer leur offre de tampons en coton bio sur abonnement.

Publicités

Les jouets stars de Noël

Façade_le fabuleux Noel de MP

Hop hop hop on y est presque. Révisez vos classiques avec cet article paru dans Le Journal du dimanche du 25 novembre.

 

Sauvons les abeilles !

bee-3275663_960_720

Il est facile d’aider les abeilles dans leur tâche en semant des plantes mellifères dans son jardin ou sur son balcon (photo libre de droits)

C’est en discutant avec une amie qui travaille avec un apiculteur que j’ai eu l’idée de proposer ce sujet sur les ruches en ville. Les abeilles passionnent car elles sont le symbole de la biodiversité menacée, leur organisation hiérarchisée est d’une efficacité redoutable et leur miel est un concentré de bienfaits. Ce que je retiens surtout de cette enquête et que nous pouvons tous aider les abeilles dans leur pollinisation, même et surtout en ville où l’on rencontre moins de pesticides, en semant des plantes mellifères sur son rebord de fenêtre (thym, lavande, tournesol, pas de rose ni de géranium).

Cet article est paru le 18 novembre dans Le Journal du dimanche.

Parfums d’été

Encore quelques jours avant la fin de l’été, l’occasion de relire cet article sur les fragrances légères paru le 12 août dans Le Journal du dimanche.

Quel cocktail pour détrôner le Spritz?

Le Spritz, le cocktail orange venu du nord de l’Italie, a désaltéré les vacanciers tout l’été mais son omniprésence commence à lasser. Les journalistes adorent détecter des nouvelles tendances et j’ai interrogé des « mixologues » (spécialistes des cocktails) sur l’alternative au mélange Prosecco-Aperol. Le résultat de mes recherches est paru le 8 juillet dernier dans le Journal du dimanche.